ITW // CLÉMENT THOBY (FR)

Clément Thoby est français, originaire de Nantes. Après des études en animation à l’EMCA d’Angoulême, il travaille en tant que décorateur et directeur artistique sur d’importantes productions d’animation. Il a notamment collaboré à la série télévisée adaptée du livre “Chien Pourri” de Marc Boutavant et, plus récemment, sur l’adaptation du manga “Le Sommet des Dieux“, réalisé par Patrick Imbert.

Clément Thoby est également illustrateur: il aime immortaliser les paysages qu’il parcourt au gré de ses pérégrinations. Son usage de la craie et des crayons de couleurs nous offre un rendu plein de douceur et de légèreté. On aime à parcourir visuellement ces grands espaces désertés, délaissés de toute présence humaine.

Une invitation à arpenter les routes et à repartir en vacances!

Clément Thoby a gentiment accepté de répondre à quelques questions pour NOSHi.

Bonjour Clément! Quand as-tu commencé à dessiner ?

Je dessinais beaucoup pendant ma petite enfance (maternelle, primaire). Par la suite, j’ai délaissé le dessin avant de m’y remettre plus sérieusement au lycée et intégrer des écoles d’art.

J’ai lu que tu avais envisagé des études de mode avant de commencer des études d’animation. Qu’est-ce qui a motivé ton choix ?

J’étais attiré par la créativité dans le milieu de la mode. Mais davantage que la couture, c’était les dessins de mode qui me fascinaient.
En commençant mes études, j’ai découvert que le dessin animé était une industrie, avec ses formations et ses débouchés. Comme le dessin était au centre de ce métier, j’ai tout de suite souhaité m’orienter dans cette voie.

Paysage campagnard réalisé au pastel gras par Clément ThobyTu travailles d’un côté comme illustrateur (sur papier), de l’autre comme décorateur sur des productions d’animations importantes (où beaucoup se fait en numérique), deux manières de travailler différentes ? 

Effectivement, je travaille comme décorateur (trait et couleur) et directeur artistique depuis cinq ans sur des productions d’animation (séries, courts-métrages et longs-métrages). Il s’agit d’un travail très technique qui s’inscrit dans une chaine de fabrication. Pour le moment, j’ai travaillé numériquement uniquement sur les productions. Tout se fait sur Photoshop. La gestion de la précision et de la couleur, la possibilité de pouvoir annuler des actions, tout cela rend le travail numérique profondément différent de mon travail d’illustration sur papier. J’aime pouvoir peaufiner un décor numérique, ajouter quantité de détails, contraster l’image autant que je veux, enlever des éléments au dernier moment etc. Et quand je travaille de manière traditionnelle, j’adore la tension, la rapidité liées au médium du pastel. On ne peut pas annuler une erreur, mais on obtient un résultat très rapidement.

Où puises-tu ton inspiration pour tes illustrations ?

Je m’inspire surtout de lieux que je visite. Parfois pendant des voyages lointains, mais aussi des déplacements tout proches de chez moi. Je suis fasciné par la lumière, les ombres, les textures des arbres, les silhouettes présentes dans la nature.

Paysage campagnard au pastel gras réalisé par Clément ThobyPeux-tu nous citer quelques artistes que tu admires et pourquoi ils sont importants pour toi ?

Comme beaucoup d’illustrateurs j’admire David Hockney pour sa gestion des couleurs, sa modernité, l’évolution constante de son art durant sa vie. J’adore Félix Vallotton, pour la poésie et l’audace de ses paysages. Des illustrateurs contemporains comme Lorenzo Mattotti, maître de la couleur, Andrea Serio dont les textures sont sublimes, Manuele Fior pour la délicatesse de ses palettes et de son trait.

Et bien d’autres…

Paysage californien avec des palmiers réalisé par Clément ThobyQuels outils utilises-tu pour réaliser tes illustrations ?

Je travaille avec des craies à la cire et des crayons de couleurs, sur papier. Parfois des pastels à l’huile. Pour les projets d’animation, je travaille sur Photoshop.

Qu’aimes-tu faire quand tu n’est pas en train de dessiner ?

J’aime beaucoup marcher, observer.

J’aime aussi lire, me ressourcer régulièrement aux musées pour admirer les maitres de la peinture, voyager etc. Le tout en musique.

Paysage campagnard réalisé au pastel gras par Clément ThobySi tu devais choisir un morceau de musique pour refléter ton univers pictural, lequel ce serait ?

J’écoute beaucoup de musique quand je travaille. Parfois aussi des podcasts ou des livres. Du coup, j’imagine que chacun de mes dessins peut avoir une musique différente…

Paysage de désert réalisé au pastel gras par Clément Thoby

*****

Retrouvez CLEMENT THOBY sur

Site ⎟ Instagram